• Cartes
    Cartes
  • Les concentrations moyennes annuelles de fond en PM10 en France en 2016

     

     

    En 2016, les concentrations moyennes annuelles de fond en PM10 les plus importantes sont observées en régions Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Des niveaux assez élevés sont aussi constatés en régions Grand-Est et Hauts-de-France.

    Durant les premiers mois de l’année 2016, les conditions climatologiques nettement plus douces que la normale n’ont pas entrainé d’épisodes de pollution majeurs en particules. Seulement quelques périodes plus froides ou favorables à cette pollution sont observées. Il faut attendre la fin de l’année pour qu’une situation météorologique très propice à la pollution aux particules s’installe.

    Les concentrations moyennes annuelles de fond en PM10 en France en 2016
    Les concentrations moyennes annuelles de fond en PM<sub>10</sub> en France en 2016
    Afficher la version texte

    Les concentrations moyennes annuelles de fond en PM10 en France en 2016

    Note : norme réglementaire annuelle pour la protection de la santé à long terme : 40 µg/m3 ; cette carte résulte de la combinaison de résultats de simulation de modèle de qualité de l’air et d’observations des Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (Aasqa) issues de la base de données nationale Géod’Air. Elle montre la répartition spatiale en situation de fond des concentrations moyennes annuelles en PM10 mais n’est pas suffisamment précise pour faire apparaître des dépassements locaux de la norme réglementaire annuelle pour la protection de la santé à long terme. Des cartes à l’échelle urbaine représentant les situations d’exposition au trafic sont réalisées par les Aasqa dans les grandes agglomérations.

    Source : PREV’AIR

     

Mis à jour le 4 février 2020