• Infographies
    Infographies
  • Bilan des flux de matières en France (année 2016, en Mt)

     

     

    Afficher la version texte

    Bilan des flux de matières en France (année 2016, en Mt)

    Note : L’eau comme ressource n’est pas comptabilisée ici (elle fait l’objet d’une comptabilité séparée du fait de l’importance de sa masse). Ne sont pas pris en compte dans ce bilan les flux de matières recyclés, 216 Mt en 2016 en incluant le remblayage et le comblement de carrières par des déchets minéraux, et les produits réemployés/réutilisés. Ils viennent en substitution de nouveaux matériaux et produits en entrée d’économie sans générer de flux en sortie. Des éléments d’équilibrage sont introduits en entrée et en sortie du bilan national des flux de matières, en complément aux flux apparents de matières renseignés par les sources statistiques. Ils correspondent à des flux physiques réels soit prélevés de l’environnement, soit émis vers l’environnement. Les principales masses (oxygène, azote, vapeur d’eau et gaz carbonique) interviennent dans l’équilibre des réactions chimiques en cause : combustion, respiration animale, y compris humaine. Compte tenu du principe de conservation de la masse, la même masse totale est retrouvée en entrée et en sortie d’économie : Extraction intérieure utilisée (580) + Importations (341) + Eléments d’équilibrage côté entrée (537) = Exportations (199) + Emissions (Air + autres) (481) + Déchets en décharge (39) + Addition au Stock (333) + Eléments d’équilibrage côté sortie (406) = 1 458.

    Source : Douanes, Eurostat, FAO, Insee, SSP, SDES, Unicem. Dom inclus

    Traitements : SDES, 2016

     

    Thèmes

    Mots clés

Mis à jour le 14 août 2019 2019