• Publication
    Publication
  • Carbone organique des sols : l’énergie de l’agro-écologie, une solution pour le climat

     

    Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), 2014. 27 p.

     

    Les terres agricoles et la forêt occupent plus de 80 % du territoire national et séquestrent actuellement 4 à 5 GtC (soit entre 15 et 18 Gt CO2) dont plus des deux tiers dans les sols. Toute variation positive ou négative de ce stock influe sur les émissions nationales de gaz à effet de serre (GES), estimées à 0,5 Gt CO2eq/an (valeur 2011).

    Les filières agricoles et forestières offrent aussi des solutions pour lutter contre le changement climatique en produisant des énergies renouvelables et en préservant ou en augmentant les stocks de carbone dans la biomasse et les sols. La gestion des matières organiques, principal réservoir de carbone dans les sols, est un déterminant majeur de la capacité des sols à produire des aliments et des matériaux, et à fournir d’autres services environnementaux comme la régulation du cycle de l’eau et de la qualité de l’air…

     

    Mots clés

Mis à jour le 27 septembre 2019 2019