• Publication
    Publication
  • Enquête auprès des utilisateurs du covoiturage longue distance

     

    6 T Bureau de recherche ; Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME)

    septembre 2015.

     

    Le covoiturage est « l’utilisation en commun d’un véhicule terrestre à moteur par un conducteur et un ou plusieurs passagers, effectuée à titre non onéreux, excepté le partage des frais, dans le cadre d’un déplacement que le conducteur effectue pour son propre compte. Leur mise en relation, à cette fin, peut être effectuée à titre onéreux » (Art. L. 3132-1 de la loi de transition énergétique pour la croissance verte de 2015). En augmentant les taux d’occupation des voitures, le covoiturage peut constituer une bonne alternative à l’autosolisme que ce soit pour des trajets occasionnels et de longue distance ou pour des trajets réguliers et locaux et pourrait jouer un rôle important vers une mobilité moins consommatrice d’énergie.

    L’étude s’articulait autour de trois objectifs : Identifier les usagers : les profils-socio-démographiques, les conditions et raisons du passage au covoiturage, les motivations, freins et leviers à la pratique du covoiturage. Comprendre les usages : en 2015, les usages du covoiturage deviennent-ils plus réguliers ? Quels sont les principaux motifs de déplacements ? Quelles sont les fréquences d’usage ? Quelles ont été les évolutions majeures ces dernières années ? Estimer les impacts : impacts sur les usages de la voiture particulière autosoliste ? sur les évolutions des fréquences d’usages des différents modes de transport suite à la pratique du covoiturage.

     

Mis à jour le 22 novembre 2019 2019