• Publication
    Publication
  • Enquête nationale sur les espèces communes - Guide méthodologique

     

    Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) ; Vigie-plume (Muséum national d'Histoire naturelle), 14 p.

     

    Les connaissances sur l’avifaune française ont fortement progressé ces dernières décennies. L’augmentation du nombre d’ornithologues, professionnels ou amateurs, a permis d’accumuler de nombreuses données permettant la réalisation ou l’actualisation de plusieurs atlas nationaux et régionaux. Avec la sortie de l’Atlas des Oiseaux de France métropolitaine (AOFM) en 2015, la LPO, avec l’ensemble de ses partenaires, a publié un état des lieux des connaissances pour l’ensemble de l’avifaune française (aire de répartition en période de reproduction et d’hivernage, taille et évolution des populations). Cet atlas a également mis en évidence les limites des estimations des effectifs nationaux d’un certain nombre d’espèce. Contrairement aux espèces rares et menacées suivies annuellement, ou certains cortèges étudiés de manière périodique, les espèces communes et largement répandues concentrent l’essentiel des lacunes sur l’évaluation des tailles de population nationales.
    Plusieurs dispositifs ciblent aujourd’hui l’avifaune commune comme les programmes STOC EPS et SHOC, coordonnés par le Centre d’Ecologie et des Sciences de la Conservation (Vigie-plume, Muséum national d’Histoire naturelle). Chaque année, grâce à la participation de nombreux observateurs professionnels ou bénévoles, un indice d’abondance est calculé pour la plupart des espèces nicheuses et permet d’inférer une tendance démographique sur le long terme. En revanche, l’estimation des tailles de population des espèces communes demeurent approximatives et nécessitent un complément aux dispositifs nationaux actuels.

     

Mis à jour le 10 octobre 2019 2019