• Publication
    Publication
  • L’empreinte matières de l’économie française : Une analyse par matière et catégorie de produits

     

    Ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES). Commissariat général au développement durable (CGDD)

    novembre 2019. 66 p.

     

    Dans un contexte de consommation accrue de matières au niveau mondial, un préalable à la mise en œuvre de politiques d’économie circulaire consiste en une meilleure connaissance des quantités de matières primaires mobilisées par les activités économiques. À ce titre, l’empreinte matières mesure aussi bien les quantités de matières primaires directement contenues dans les produits consommés que celles utilisées dans le processus productif, en France ou à l’étranger. Cette étude propose une mesure de l’empreinte matières de la France pour l’année 2013, contribuant à améliorer la méthodologie actuellement mise à disposition par Eurostat pour les États membres de l’Union européenne. L’empreinte matières ainsi calculée vise à être plus cohérente avec la structure du système productif français et à pouvoir être décomposée à un niveau fin selon les matières (51 matières), les catégories de produits (151 catégories) et les composantes de la demande (consommation, investissement…).

     

Mis à jour le 9 décembre 2019 2019