• Publication
    Publication
  • L’océan change, les huîtres évoluent, les ostréiculteurs s’adaptent

     

    Agence nationale de la recherche (ANR)

    Gigassat Programme Agrobiosphère 2012 , janvier 2017. 13 p.

     

    Les changements climatiques globaux ont amplifié les phénomènes de maladies épidémiques responsables de mortalités massives de coquillages, d’efflorescences d’algues toxiques et d’autres types de proliférations. La conchyliculture en particulier est vulnérable à une augmentation de la fréquence des maladies. En France l’enjeu est de taille pour l’ostréiculture, qui représente la première industrie aquacole du pays. L’industrie ostréicole, qui repose sur l’exploitation de l’huître du Pacifique Crassostrea gigas, traverse en effet la crise la plus grave depuis l’introduction de cette espèce dans les années 1970.

     

Mis à jour le 31 octobre 2019 2019