• Publication
    Publication
  • Service de la donnée et des études statistiques : Occupation des territoires

     

     

    À la croisée de ses reliefs, de ses climats, de son histoire, de sa faune et de sa flore, la France se distingue par une grande diversité de paysages. L’observation et l’étude de l’occupation des sols sont à cet égard essentielles pour concilier les dimensions écologiques, économiques et sociales des territoires. Des outils d’observation satellitaire et de traitement statistique permettent d’en suivre l’évolution, et notamment celle des types de couverture du sol (zones agricoles, zones forestières, zones humides, zones artificialisées, etc.). En particulier, l’artificialisation des sols correspond à une consommation d’espace par l’homme pour des visées de logement, de transports, de loisirs ou encore de production. Souvent irréversible, l’artificialisation des sols contribue à leur imperméabilisation ainsi qu’à l’érosion de la biodiversité et le déstockage du carbone. Son suivi constitue donc un enjeu majeur pour l’accompagnement des politiques publiques dans ce domaine.

     

Mis à jour le 8 octobre 2019 2019