• Publication
    Publication
  • Un tiers du territoire joue un rôle irremplaçable pour la biodiversité

     

    Ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES). Commissariat général au développement durable (CGDD). Service de la donnée et des études statistiques (SDES)

    décembre 2019. 4 p. (Thema Essentiel)

     

    La biodiversité est façonnée par de multiples facteurs(historiques, géographiques, écologiques et anthropiques) qui induisent une répartition hétérogène de la faune et de la flore sur le territoire métropolitain. Cette variabilité conduit à identifier les territoires de la métropole qui contribuent le plus à la richesse globale en espèces. Ces zones clés, qualifiées d’irremplaçables, occupent plus du tiers du territoire métropolitain. Elles sont davantage situées sur le littoral, en montagne et dans la région méditerranéenne, et moins fréquentes dans les secteurs de grandes cultures. Ces zones clés de biodiversité peuvent être soumises, sur plus de 10 % de la superficie de la métropole, à des pressions liées à l’urbanisation ou à l’agriculture qui sont à l’origine de forts à très forts enjeux de biodiversité.

    Pour en savoir plus, voir la rubrique Biodiversité.

     

Mis à jour le 13 décembre 2019 2019