Densité de la population suivant la distance à la mer

Chiffres-clés

Pour l’ensemble du littoral métropolitain

La densité de population est très forte à moins de 2 000 m de la mer. Elle décroît ensuite sensiblement en s’éloignant des côtes, bien qu’elle demeure plus élevée que la moyenne métropolitaine entre 5 000 et 10 000 m des côtes : 140 contre 118 habitants par km².
Sur la zone d’étude (jusqu’au 10 km de la côte), la densité est plus forte sur la bande de 500 à 1 000 m de la mer avec 462 habitants par km² (hab./km²). Elle y est 4 fois plus élevée que la moyenne hexagonale et 3,3 fois plus que sur la bande entre 5 000 et 10 000 m de la mer.
En 2017, 1,1 million de personnes résident à moins de 500 m des côtes en France métropolitaine et 8,2 millions à moins de 10 km, soit un huitième de la population hexagonale.

Profil de la densité de population (hab./km2) sur le littoral métropolitain

Par façade maritime

Quelle que soit la distance à la mer, la densité de population est plus élevée sur le pourtour méditerranéen. Elle y est maximale entre 500 et 1 000 m de la mer avec plus de 710 hab./km². C’est également sur cette bande que la densité est la plus forte sur les trois autres façades.
Pour l’ensemble des façades, la densité de population décroît nettement en s’éloignant de la côte. Ainsi, entre 5 et 10 km du rivage, elle y est proche ou inférieure à la moyenne métropolitaine. La spécificité littorale s’estompe ainsi rapidement.
En 2017, le nombre de personnes résidant à moins de 10 km des côtes est de 3,7 millions sur la façade Méditerrané, 2,1 millions sur la façade Nord Atlantique - Manche Ouest, 1,5 million sur la façade Manche Est – Mer du Nord et 0,8 million sur la façade Sud Atlantique.

Profil de la densité de population (hab./km2) sur le littoral métropolitain

Au niveau départemental, le profil d’évolution de la densité de population selon la distance à la mer est globalement similaire à celui observé au niveau des façades maritimes. Les Alpes-Maritimes est le département ayant la plus forte densité de population. Elle y atteint les 3 600 habitants par km² sur la bande comprise entre 500 et 1 000 m de la côte. Sur cette même bande de territoire, la densité de population est supérieur 1 000 hab./km² pour les départements : Pyrénées-Atlantiques, Bouches du Rhône, Var et Nord.

Densité de population (hab./km2) en bord de mer sur les départements littoraux et par distance à la mer

Pour aller plus loin

Informations sur l’indicateur

Territoires retenus : métropole
Source : IGN - Admin express 2017, Insee-DGFiP-Cnaf-Cnav-CCMSA (Fidéli, 2017)
Mise à jour : tous les trois ans
Rédacteur : MTES/SDES