Occupation des sols - Comparaison européenne

Fiches internationales

L’enquête européenne Lucas fournit des résultats harmonisés sur l’occupation des sols dans les différents pays européens. Selon les résultats de cette enquête, l’artificialisation se situe à un niveau légèrement plus élevé en France métropolitaine (5,4 %) que sur le territoire de l’Union Européenne (4,2 %).

Analyse

La grande hétérogénéité entre les pays est liée, notamment, à la densité de leur population. L’artificialisation des sols dépasse ainsi 9 % dans les pays du Benelux, mais se situe en deçà de 2 % en Bulgarie, Lettonie, Suède et Finlande. Exceptée l’Espagne (à 3,4 %), les pays européens les plus peuplés ont un taux d’artificialisation des sols supérieur à celui de la France : l’Allemagne est à 7,4 %, l’Italie à 6,9 %, le Royaume-Uni à 6,5 %. En revanche, rapportée au nombre d’habitants la surface artificialisée est plus élevée en France avec 456 mètres carré par habitant contre 323 mètres carré par habitant en Allemagne, 246 mètres carré par habitant en Grande-Bretagne, ou encore 343 mètres carré par habitant en Italie.

Part des sols artificialisés en 2018 dans les pays de l’Union Européenne en 2018
Part des sols artificialisés en 2018 dans les pays de l'Union Européenne en 2018
Télécharger le fichier de données (Document Excel 24.4 ko) Afficher la version texte

Part des sols artificialisés en 2018 dans les pays de l’Union Européenne en 2018

Source : Enquête Lucas, Eurostat

Surfaces artificialisées par habitant dans les pays de l’Union Européenne en 2018
Surfaces artificialisées par habitant dans les pays de l'Union Européenne en 2018
Télécharger le fichier de données (Document Excel 24.4 ko) Afficher la version texte

Surfaces artificialisées par habitant dans les pays de l’Union Européenne en 2018

Source : Enquête Lucas, Eurostat