Production de déchets - Comparaison européenne

Fiches internationales

L’objectif à long terme des politiques de gestion des déchets de l’Union européenne est de réduire le volume de déchets produits et, lorsque leur production est inévitable, de les valoriser comme une ressource. C’est pourquoi, chaque Etat membre doit, tous les deux ans depuis 2004, fournir à la Commission européenne un ensemble de données sur la production et le traitement des déchets selon une méthodologie commune (règlement statistique européen sur les déchets). En 2016, l’Union européenne est à l’origine de 2,5 milliards de tonnes de déchets, soit 5,0 tonnes par habitant. La production de déchets municipaux s’élève à 248,7 millions de tonnes en Europe dont 34,8 millions de tonnes pour la France pour l’année 2016.

La production de déchets dans l’Union européenne

Au niveau européen la production s’élève à 2 537 millions de tonnes, soit une augmentation de 1,2% par rapport à 2014 . Cela représente en moyenne 5,0 tonnes par habitant en 2016. La France se situe un peu en deçà de la moyenne européenne, que ce soit au total (4,8 tonnes/hab) ou hors « déchets minéraux principaux » (1,5 tonne/hab).

Des disparités importantes existent entre pays, liées à leur caractéristiques propres (institutionnelles, industrielles, démographiques….), mais aussi à la qualité de leur système d’information.

Production de déchets dans l’Union Européenne en 2016

En milliers de tonnes Production totale dont dangereux Total (tonnes/habitants)
Union européenne - 28 pays 2 536 981 100 742 5,0
Allemagne 400 072 23 039 4,9
France 322 685 11 010 4,8
Royaume-Unis 277 255 6 087 4,2
Pologne 182 006 1 917 4,8
Roumanie 177 563 652 9,0
Italie 163 995 9 707 2,7
Suède 141 626 2 379 14,3
Pays-Bas 141 024 5 134 8,3
Espagne 128 959 3 184 2,8
Finlande 122 869 2 388 22,4
Bulgarie 120 508 13 328 16,9
Grèce 72 358 504 6,7
Belgique 63 152 3 813 5,6
Autriche 61 225 1 261 7,0
Tchéquie 25 381 1 089 2,4
Estonie 24 278 9 682 18,5
Danemark 20 982 2 011 3,7
Hongrie 15 938 457 1,6
Irlande 15 252 534 3,2
Portugal 14 739 835 1,4
Slovaquie 10 607 496 2,0
Luxembourg 10 130 427 17,4
Lituanie 6 644 176 2,3
Slovénie 5 494 124 2,7
Croatie 5 278 174 1,3
Lettonie 2 533 66 1,3
Chypre 2 463 159 2,9
Malte 1 966 134 4,3

Source : Eurostat, janvier 2020

La production de déchets municipaux dans l’Union européenne

La production de déchets municipaux dans l’Union européenne est suivie annuellement par EUROSTAT. Ceux-ci sont définis comme les déchets ménagers et assimilés sans les déblais et gravats. Au sein de l’Union européenne à 28, en 2018, ils représentent 250,3 millions de tonnes en Europe, dont 35 millions de tonnes pour la France, soit 4883 kg par habitant.

Cette moyenne cache toutefois de fortes disparités (272 kg/hab en Roumanie, 527 kg/hab pour la France, 766 kg/hab au Danemark), chaque pays ayant notamment une organisation qui lui est propre en matière de gestion des déchets (inclusion ou non des déchets produits par les établissements privés et publics…).

Évolution de la production de déchets municipaux par habitant

En kg/hab 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
France 529 535 542 538 534 534 534 527 520 517 516 521 526 527
Europe 515 522 524 521 511 504 498 486 479 478 480 487 487 488

Champ : Hors déblais et gravats acheminés en déchèteries

Source : Ademe

Traitement : SDES ; Eurostat janvier 2020

La production de déchets municipaux de la France est relativement proche de celles du Royaume-Uni (468 kg/hab), de l’Espagne (475 kg/hab) et de l’Italie (499 kg/hab), inférieure à celles de la Suisse (703 kg/hab), l’Allemagne (615 kg/hab) et du Luxembourg (6104 kg/hab) mais supérieure à celle de la Belgique (411 kg/hab).

Ressources