Les évaluations mondiales et régionales de la plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES)

Fiches thématiques

Mise à jour le 23 septembre 2019

La Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) a pour mission de renforcer les échanges entre scientifiques et responsables politiques dans le domaine de la biodiversité et des services écosystémiques en vue de la conservation et de l’utilisation durable de la nature, du bien-être de l’humanité à long terme et du développement durable.

Qu’est-ce que l’IPBES ?

Créée en 2012, la plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) est un organisme intergouvernemental scientifique et politique qui rassemble 132 États membres des Nations Unies.Il a pour vocation de synthétiser et d’évaluer les connaissances sur la biodiversité et les services écosystémiques afin d’éclairer les décideurs et l’opinion publique, sur les enjeux des changements actuels de la biodiversité. Dans cette optique, il vise à identifier et élaborer des outils et des méthodes d’appui aux décisions qui prennent en considération toutes les connaissances sur la biodiversité, qu’elles proviennent de la recherche scientifique, des gouvernements, des organisations non-gouvernementales (associations, entreprises, etc.) ou des acteurs locaux et autochtones.

Pour en savoir plus :

Les productions de l’IPBES

En mai 2019, l’IPBES a publié son premier rapport sur l’état de la biodiversité et des écosystèmes à l’échelle planétaire, dont il met en évidence la situation très préoccupante. Il appelle également de ses vœux à des transformations majeures de la société, à l’instar du GIEC sur les questions climatiques.

En 2018, l’IPBES a rendu public des évaluations régionales :

  • Afrique
  • Amérique
  • Asie-Pacifique
  • Europe-Asie centrale