Sous l’impulsion des dispositions législatives et réglementaires et des dispositifs d’incitation en faveur de la préservation de l’environnement d’une part et d’une meilleure appropriation des enjeux environnementaux dans la société d’autre part, diverses actions sont mises en œuvre par l’ensemble des agents économiques pour réparer les dégradations causées à l’environnement ou pour en éviter de nouvelles.
Ces mesures conduites par les entreprises, les ménages ou la sphère publique contribuent également à la réduction des nuisances induites par la détérioration des différents compartiments de l’environnement et à la gestion durable des ressources La fiscalité environnementale regroupe les impôts taxant des produits ou activités nuisibles à l’environnement, comme les énergies fossiles ou les émissions de polluants dans l’eau ou dans l’air. Fondée sur le principe pollueur-payeur, son objectif est d’inciter les ménages et les entreprises à adopter des comportements favorables à l’environnement en augmentant le coût des activités qui lui sont préjudiciables.