Éducation à l’environnement et au développement durable

Fiches thématiques

L’éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD) est un levier essentiel pour diffuser des connaissances, impulser des changements de comportements et mettre chacun en capacité d’être acteur au quotidien de la transformation et de la mise en œuvre des objectifs de développement durable.

L’accès à l’information et à la connaissance des sujets de développement durable participe d’une meilleure appréhension des enjeux de la transition écologique et solidaire. Les nouvelles formes de diffusion de l’information, numériques et audiovisuelles, contribuent à enrichir cette connaissance, portée par une multitude d’acteurs vers des publics aux profils variés.

Le rapport sur l’état de l’environnement en France s’inscrit dans cette démarche.

Les orientations nationales

Les services et opérateurs du ministère de la Transition écologique et solidaire promeuvent des ressources au service de l’EEDD et accompagnent les acteurs de cette sensibilisation aux niveaux national et local - associations, collectivités, établissements d’enseignement, acteurs socio-économiques…

Ils facilitent et participent :

  • À l’intégration de démarches d’éducation à l’environnement et au développement durable dans les dispositifs, plans et schémas régionaux relatifs à la transition écologique afin d’accroître la capacité de chacun à la mettre en œuvre ;
  • À l’application effective et différenciée d’une éducation à l’EEDD pour la société dans toutes ses composantes : enfants, élèves, étudiants, jeunes, salariés, décideurs, retraités, familles, citoyens…
  • À la mise en place de partenariats entre acteurs du territoire pour créer des synergies et transversalités autour des enjeux territoriaux de développement durable ;
  • À la mutualisation des pratiques éducatives et des innovations sociales pour un effet levier plus large et mobilisateur auprès des citoyens ;
  • À la mise en œuvre de démarches éducatives variées (information, sensibilisation, éco-citoyenneté, éducation et mobilisation locale…) concourant à la mise en mouvement des citoyens et parties prenantes ;
  • Au déploiement d’une dynamique d’appropriation des objectifs de développement durable.

Une dimension locale forte

L’EEDD s’appuie et prend sens sur une compréhension de ce qui se joue à l’échelle locale.

Les expérimentations locales, les projets territoriaux, les projets d’innovations sociales favorisent de nouvelles formes de mobilisation, de participation, d’auto-apprentissage et d’entraînement entre pairs - habitants, salariés, étudiants, entrepreneurs, élus, consommateurs… Ils renforcent les capacités d’adaptation et le pouvoir d’agir de chacun en faveur de la nécessaire transformation des modes de vie.

Une collectivité territoriale est un maillage permanent de circuits de production, de liens sociaux, de culture et de ressources environnementales interdépendants. Par la diversité des initiatives et actions de sensibilisation, d’information, d’éducation et de participation proposées à tous les publics, tout au long de la vie, l’EEDD mis en œuvre par les territoires constitue un point d’appui essentiel notamment pour les politiques publiques du ministère de la Transition écologique et solidaire.

L’EEDD intègre les thématiques portées par le ministère - eau, mobilité, alimentation, énergie, climat, déchets, biodiversité, risques, modes de production et de consommation – et propose une approche systémique des enjeux de développement durable. Il contribue à la priorité 3 de la feuille de route de la France pour l’Agenda 2030 « S’appuyer sur l’éducation et la formation tout au long de la vie, pour permettre une évolution des comportements et modes de vie adaptés au monde à construire et aux défis du développement durable ».

Les acteurs

Réseaux nationaux et régionaux d’acteurs associatifs :

Acteurs nationaux :