Consommation d’eau potable

Fiches thématiques

Ressource en quantité limitée, l’eau est fortement sollicitée par les activités humaines : secteurs agricole et industriel, mais également demande des ménages. Au sein du logement, les caractéristiques des bâtiments et des équipements ménagers, de même que les pratiques environnementales des ménages ont des conséquences sur la consommation d’eau potable et les prélèvements d’eau douce associés.

Consommation domestique d’eau potable

Après une hausse observée entre 1998 et 2004, la consommation d’eau potable pour les usages domestiques a diminué entre 2004 et 2011. L’augmentation du prix de l’eau ainsi que le renouvellement des logements en équipements sanitaires et en appareils électroménagers économiseurs d’eau ont contribué à cette inversion de tendance.

Depuis 2012, la consommation domestique d’eau potable tend désormais à se stabiliser. En 2015, un Français consomme en moyenne 146 litres d’eau potable par jour. Cependant, de fortes disparités territoriales existent, le climat, la pression touristique, et la présence de piscines privées et de jardins contribuant à accentuer les consommations.

Évolution de la consommation domestique journalière d’eau potable
Télécharger le fichier de données (Document Excel 51.5 ko) Afficher la version texte

Évolution de la consommation domestique journalière d’eau potable

Note : la consommation d’eau potable est dite "domestique" par opposition à la consommation des secteurs industriel et agricole. Elle peut être comparée à la consommation d’eau des ménages, même si elle comprend également une part relative aux petites entreprises.

Champ : France entière

Source : Sdes; SSP, enquête Eau 1998, 2001, 2004 et 2008; Observatoire national des services publics d'eau et d'assainissement à compter de 2009

Traitement : SDES, 2019

Prélèvements d’eau douce pour l’alimentation en eau potable

La demande en eau, tout comme la disponibilité de cette ressource, varie d’un territoire à l’autre mais également en fonction de la période à laquelle elle intervient. En France, en 2015, les prélèvements d’eau destinés à l’alimentation en eau potable atteignent 92 m3 par an par habitant.

Les prélèvements pour l’alimentation en eau potable par département en 2015
Afficher la version texte

Les prélèvements pour l’alimentation en eau potable par département en 2015

Source : BNPE - Insee, recensement de la population 2014

Traitement : SDES, 2019

Cette moyenne masque toutefois de fortes disparités géographiques. Les volumes d’eau prélevés par habitant sont particulièrement élevés dans les départements situés au sud du territoire métropolitain ainsi qu’en Outre-mer. Dans ces territoires, la demande des ménages en eau potable peut se cumuler à celle du secteur touristique (accroissement de la population, besoins générés par les activités associées : hébergements, restauration, loisirs, etc.).

Dans certains départements, les volumes prélevés permettent également d’alimenter des territoires voisins. C’est par exemple le cas du département de l’Yonne, dont une partie de l’eau prélevée permet d’alimenter la ville de Paris.

Thèmes

Mots clés