La France est la première destination touristique mondiale depuis le milieu des années 1980. La croissance régulière du nombre de visiteurs soulève cependant la question de la capacité de charge des destinations. Les aménagements touristiques, associés aux pics de fréquentation, entraînent nécessairement des pressions sur l’environnement susceptible de fragiliser le patrimoine naturel de ces territoires et de les affecter durablement.