Les déplacements touristiques des Français

Fiches thématiques

En France, le mode de transport utilisé pour se rendre sur son lieu de vacances constitue un facteur important d’émissions de gaz à effet de serre (GES). Ainsi, dans le bilan de ces déplacements, l’avion puis les véhicules particuliers émettent nettement plus de GES que les voyages en train. Aux pressions directes exercées par les transports, s’ajoutent des pressions dites indirectes, causées par le développement d’infrastructures nécessaires aux différents modes de déplacement : aéroports, parking, axes routiers, chemins de fer, etc. Ces constructions s’effectuent parfois à proximité de zones d’habitation, entraînant des nuisances pour les riverains (bruit, pollution, etc.).

Voyages pour motif personnel

En 2017, 196 millions de voyages pour motif personnel ont été réalisés par les Français de plus de 15 ans. Les trois quart de ces déplacements ont été effectués en véhicule particulier. Le nombre de voyages personnels effectué via ce mode de transport est six fois plus élevé que le nombre de voyages effectué en train, deuxième mode de transport utilisé par les ménages pour leurs déplacements touristiques. L’avion constitue le troisième mode de transport des Français avec plus de 18 millions de déplacements. Les voyages en autocar et en bateau, moins nombreux, représentent à eux deux moins de 3 % des déplacements touristiques.

Évolution du nombre de voyages pour motif personnel effectués par les Français, selon le mode de transport principal
Télécharger le fichier de données (Document Excel 19.2 ko) Afficher la version texte

Évolution du nombre de voyages pour motif personnel effectués par les Français, selon le mode de transport principal

Note : voyages pour motif personnel des Français résidant en France métropolitaine. Toutes destinations (France métropolitaine, Dom, étranger). Camping cars inclus dans les véhicules particuliers.

Source : DGE, enquête SDT

Traitement : SDES, 2019

Le nombre de voyages pour motif personnel effectués par les Français est globalement stable depuis 2009. Cependant, des écarts existent selon les modes de transport. Le nombre de voyages effectués en train (- 7 %), en bateau (- 7 %) et en véhicule particulier (- 4 %) diminue légèrement. À l’inverse, les déplacements touristiques effectués en avion sont en nette progression (+ 31 %), ainsi que, dans une moindre mesure, ceux effectués en autocar (+ 12 %).

Distance parcourue pour partir en vacances

En rapportant la distance parcourue à la population, les Français ont effectué plus de kilomètres en avion qu’en véhicule particulier pour leurs voyages personnels en 2016. L’attrait des destinations longue distance explique ce résultat. Les déplacements ferroviaires sont réalisés pour des distances intermédiaires, de l’ordre de 500 km aller, comme les voyages en voiture (400 km aller) mais en raison de leur moindre fréquence, la distance moyenne par habitant parcourue en train est quatre fois inférieure à celle parcourue en voiture. Cumulées, les distances parcourues en autocar et en bateau sont inférieures à 110 km par habitant.

Évolution de la distance parcourue par habitant pour effectuer des voyages pour motif personnel
Télécharger le fichier de données (Document Excel 20.6 ko) Afficher la version texte

Évolution de la distance parcourue par habitant pour effectuer des voyages pour motif personnel

Note : enquête auprès des Français résidant en France métropolitaine. Voyages à longue distance (100 km ou plus à vol d’oiseau du domicile) pour motif personnel vers toutes destinations (France métropolitaine, Dom, étranger). Données 2014 révisées.

Source : DGE-Sdes, enquête SDT

Traitement : SDES, 2019

La distance parcourue par habitant pour effectuer des voyages pour motif personnel est stable depuis 2010 avec cependant de nettes différences en fonction des modes de transport utilisés. Elle est en légère baisse pour les déplacements effectués en véhicule particulier et en train (respectivement – 4 % et – 5 %), tandis que le nombre de kilomètres parcourus en avion augmente doucement (+ 5 %), suivant le même rythme que le nombre de voyages. La distance parcourue en bateau, assez faible par rapport aux autres modes de transport, diminue fortement (- 40 % sur la période observée).

Thèmes

Mots clés