Les services touristiques titulaires de l’Écolabel Européen

Fiches thématiques

L’Écolabel européen a été créé en 1992. Il s’agit du seul label écologique officiel européen utilisable dans tous les pays membres de l’Union Européenne. L’Écolabel européen pour les services d’hébergements touristiques existe depuis 2003. Les critères sont inscrits dans des cahiers des charges communs à tous les pays de l’Union Européenne. Les hébergements touristiques titulaires s’engagent à réduire leurs impacts environnementaux à travers par exemple l’utilisation de sources d’énergie renouvelables, des économies d’énergie et d’eau, la réduction de la production de déchets ou l’amélioration de l’environnement local.

En 2019, la France compte 179 établissements touristiques titulaires de l’Écolabel européen (EE). Ceux-ci sont principalement localisés sur le littoral, dans des départements situés le long des façades Manche et Atlantique, ainsi que dans le Var et les Alpes maritimes. Ils sont, en revanche, assez peu nombreux en zone de montagne. La part importante de campings (20 % des titulaires de l’EE en 2016) parmi ces hébergements touristiques contribue à expliquer cette répartition.
Les hébergements touristiques titulaires de l’Écolabel européen par département en 2019

Les hébergements touristiques titulaires de l’Écolabel européen par département en 2019
Afficher la version texte

Les hébergements touristiques titulaires de l’Écolabel européen par département en 2019

Source : AFNOR, 2019

Traitement : SDES, 2019

À l’échelle européenne, la France détenait en 2016 le plus grand nombre d’établissements touristiques titulaires (358) de l’Écolabel Européen devant l’Italie (222 titulaires), l’Autriche (100 titulaires) et l’Espagne (35 titulaires).