Les précipitations et l’eau disponible

Fiches thématiques

En France métropolitaine, les précipitations apportent en moyenne 512 milliards de m3 d’eau par an, soit 932 mm (normales climatologiques 1981-2010). Une partie de l’eau retourne vers l’atmosphère via l’évaporation de la végétation, du sol, etc. L’autre partie, environ 40 %, constitue la pluie efficace ou flux interne. C’est l’eau qui est disponible pour les cours d’eau et les nappes souterraines via les écoulements et l’infiltration. La ressource en eau renouvelable du territoire métropolitain est composée du volume de pluie efficace auquel s’ajoutent 11 milliards de m3 d’eau provenant des pays voisins et se retranchent 18 milliards de m3 qui s’écoulent de la France vers les pays voisins.

Précipitations de l’année hydrologique 2018

Après un automne sec, les précipitations sont abondantes dès l’hiver et jusqu’au mois de juin, profitant particulièrement aux régions méditerranéennes. La suite de l’été est par contre très chaude avec peu de pluie. Les précipitations totales de l’année hydrologique 2018, d’un volume de 552 milliards de m3, dépassent la normale 1981-2010, et le volume des pluies efficaces est 25 % plus élevé que la normale. Cette situation tranche avec celle de 2017, où les précipitations totales étaient 20 % plus faibles que la normale et les pluies efficaces atteignaient seulement 62 % de la normale.

L’année hydrologique
Lorsque l’on s’intéresse aux volumes d’eau qui entrent et qui sortent du territoire au cours d’une année, la période la plus pertinente pour calculer ce bilan est l’année hydrologique. L’année est découpée de manière à tenir compte du fonctionnement saisonnier des cours d’eau. En France métropolitaine, ils sont majoritairement au plus bas au début de l’automne et leurs hautes eaux se situent en hiver. Ainsi, généralement l’année hydrologique débute au mois de septembre.
Dans ce qui suit, les volumes annuels présentés sont calculés du 1er septembre de l’année précédente au 31 août de l’année courante. Par exemple, l’année hydrologique 2018 couvre les mois de septembre 2017 à août 2018 inclus.

Évolution des volumes en France métropolitaine depuis 1990

La période 1990-2018 apparaît plus sèche que la normale, avec seulement un tiers des années plus pluvieuses que la normale climatique 1981-2010, et des pluies efficaces supérieures à la normale 12 années sur 29 (40 % des années). Des groupes d’années sèches sont observés, en particulier depuis 2002, cependant il est difficile de dégager une tendance au vu des années récentes.
Sur la période 2007-2018, l’année hydrologique 2018 se classe 4ème année au-dessus de la normale climatique 1981-2010 pour les précipitations totales, et 3ème année pour les pluies efficaces, devant 2016 et derrière les années à forte pluviométrie 2013 et 2014.

Évolution du volume des précipitations totales et des pluies efficaces
Évolution du volume des précipitations totales et des pluies efficaces
Télécharger le fichier de données (Document Excel 50.5 ko) Afficher la version texte

Évolution du volume des précipitations totales et des pluies efficaces

Source : Météo-France

Traitement : SDES, 2020

Répartition géographique des précipitations

En 2018, la répartition spatiale des précipitations totales est conforme à celle des normales climatologiques. Une pluviométrie un peu plus importante est observée sur la Normandie, les Landes et les Pyrénées Atlantiques, ainsi que sur la Corse.

Cumul des précipitations totales – année hydrologique 2018
Cumul des précipitations totales – année hydrologique 2018
Afficher la version texte

Cumul des précipitations totales – année hydrologique 2018

Source : Météo-France 2019

Traitement : SDES, 2019

La répartition des pluies efficaces suit les tendances habituellement observées, avec de fortes valeurs sur les montagnes et les zones de relief, et de faibles valeurs générées sur les grandes plaines (bassin parisien, plaine de la Garonne, du Rhin…), ainsi que sur les côtes du sud-est. L’Est de la France et la Corse ont bénéficié en 2018 de pluies efficaces abondantes.

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2018
Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2018
Afficher la version texte

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2018

Source : Météo-France 2019

Traitement : SDES, 2020

Sur la période 2007-2018, une grande variabilité interannuelle est constatée. De 2007 à 2012, il est fréquent qu’une grande partie du territoire reçoive de faibles pluies efficaces annuelles (moins de 150 mm). Les trois dernières années hydrologiques (2016, 2017 et 2018) sont particulièrement contrastées, avec une alternance d’années avec des pluies efficaces moyennes à abondantes (2016, 2018 avec plus de 350 mm sur au moins la moitié du territoire) à très faible (2017, avec moins de 150 mm sur près de la moitié du territoire).

Cumul des pluies efficaces – années hydrologiques 2007 à 2018
Cumul des pluies efficaces – années hydrologiques 2007

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2007
Afficher la version texte

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2007

Source : Météo-France 2019

Traitements : SDES, 2020

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2008

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2008
Afficher la version texte

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2008

Source : Météo-France 2019

Traitements : SDES, 2020

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2009

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2009
Afficher la version texte

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2009

Source : Météo-France 2019

Traitements : SDES, 2020

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2010

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2010
Afficher la version texte

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2010

Source : Météo-France 2019

Traitements : SDES, 2020

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2011

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2011
Afficher la version texte

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2011

Source : Météo-France 2019

Traitements : SDES, 2020

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2012

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2012
Afficher la version texte

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2012

Source : Météo-France 2019

Traitements : SDES, 2020

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2013

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2013
Afficher la version texte

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2013

Source : Météo-France 2019

Traitements : SDES, 2020

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2014

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2014
Afficher la version texte

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2014

Source : Météo-France 2019

Traitements : SDES, 2020

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2015

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2015
Afficher la version texte

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2015

Source : Météo-France 2019

Traitements : SDES, 2020

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2016

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2016
Afficher la version texte

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2016

Source : Météo-France 2019

Traitements : SDES, 2020

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2017

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2017
Afficher la version texte

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2017

Source : Météo-France 2019

Traitements : SDES, 2020

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2018

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2018
Afficher la version texte

Cumul des pluies efficaces – année hydrologique 2018

Source : Météo-France 2019

Traitements : SDES, 2020