Les catégories de déchets

Fiches thématiques

Mise à jour le 6 avril 2021

Tous les deux ans, la France conformément à la réglementation européenne, présente un bilan de la production de déchets et de leurs traitements. L’économie française est à l’origine de la production de 343 millions de tonnes de déchets en 2018, contre 355,1 millions de tonnes en 2010. Les déchets minéraux représentent presque 70 % des déchets produits, suivis des déchets non minéraux non dangereux (28 %) et des déchets dangereux (3,5 %).

En 2018, la France a produit 343 millions de tonnes (Mt) de déchets, contre 355,1 Mt en 2010. Cela représente 5,1 tonnes de déchets par habitant, niveau analogue à la moyenne européenne. Ces déchets sont répartis en trois catégories :

  • les déchets minéraux, dont le tonnage s’élève à 235,5 Mt, sont constitués en quasi-totalité de déchets provenant du secteur de la construction ;
  • les déchets dangereux, requérant des installations de traitement spécifiques et présentant un risque pour la santé humaine et l’environnement, pèsent 12 Mt ;
  • les déchets non minéraux non dangereux dont la production atteint 95,7 Mt, recouvrent les déchets produits par tous les secteurs d’activité (agriculture, industrie, secteur tertiaire, ménages). La quantité de déchets ménagers s’élève à 30 Mt, soit seulement 9 % des déchets totaux produits en France.

La production de déchets non minéraux non dangereux

Par secteur

En 2018, selon le règlement statistique européen sur les déchets (RSD), 95,7 millions de tonnes de déchets non minéraux non dangereux ont été produits en France, soit 28 % des déchets. Les plus gros producteurs sont les ménages (27 %), suivis par le secteur « Traitement des déchets, Assainissement, Dépollution » (21 %) et l’industrie (19 %).

La production de déchets non minéraux non dangereux par activité en 2018
Télécharger le fichier de données (Document Excel 14.3 ko) Afficher la version texte

La production de déchets non minéraux non dangereux par activité en 2018

Note : total= 95,7 millions de tonnes.

Source : SDES, décembre 2020

Les secteurs « traitement des déchets, assainissement, dépollution », industrie et tertiaire produisent entre 17 et 20 millions de tonnes chacun, Les ménages 25,9 millions de tonnes.

La production de déchets non dangereux est en augmentation de 4,2 millions de tonnes par rapport à 2016. Excepté le secteur tertiaire, tous les secteurs ont vu leur production augmenter et particulièrement celui du « traitement des déchets, assainissement, dépollution » (+ 3 millions de tonnes).

Par type

Hors déchets ménagers, les déchets non minéraux non dangereux sont composés pour 22,4 % de déchets métalliques, pour 11,6 % de matériaux mélangés, pour 10,1 % de résidus de tri et dans des proportions comparables (8 % à 9 %) de déchets de bois et de papiers et cartons.

Concernant les déchets industriels, les déchets de bois (3,1 millions de tonnes), les métaux ferreux (2,5 millions de tonnes), les résidus d’opérations thermiques (2,4 millions de tonnes) et le papier-carton (2,0 millions de tonnes) représentent plus de 50% des tonnages.

Près de la moitié des déchets non minéraux non dangereux produits dans le secteur tertiaire sont des métaux ferreux (4,2 millions de tonnes), et des déchets similaires aux déchets ménagers (4,3 millions de tonnes).

Plus d’un tiers des déchets non minéraux non dangereux produits dans le secteur de la collecte et du traitement de l’eau et des déchets est composé de refus de tri (7,0 millions de tonnes). Le reste se répartissant principalement entre l’activité de récupération des ferrailles, ainsi que la production de mâchefers d’incinération.

Le secteur de la construction produit une quantité importante d’emballages en mélange (3,8 millions de tonnes, soit presque 30% des déchets non minéraux non dangereux produits par ce secteur), ainsi que 3,0 millions de tonnes de déchets métalliques, 2,2 millions de tonnes de boues de dragages et 1,7 million de tonnes de déchets de bois.

La production de déchets non minéraux non dangereux par type de déchets en 2018
Télécharger le fichier de données (Document Excel 17.4 ko) Afficher la version texte

La production de déchets non minéraux non dangereux par type de déchets en 2018

Note : hors déchets minéraux et ménagers.

Source : SDES, décembre 2020

La production de déchets dangereux

Les déchets dangereux représentent 3,5 % des déchets produits en France en 2018. Quatre secteurs regroupent plus de 75 % des déchets dangereux produits : collecte et traitement des déchets, eau et dépollution, suivi par la construction, l’industrie chimique et le tertiaire.

La production de déchets dangereux, relativement stable jusqu’ici, a augmenté de près de 10 % en 2018 par rapport à 2016, passant de 11 à 12 millions de tonnes. Cet accroissement est essentiellement dû aux véhicules hors d’usage dont le nombre pris en charge par les centres VHU agréés a augmenté de 50 % par rapport à 2016 sous l’effet conjugué des actions pour promouvoir la filière légale de traitement des VHU et de la prime à la conversion des véhicules versée par l’État à plus de 250 000 particuliers.

Le plus gros producteur est le secteur de la collecte, du traitement des déchets et de la dépollution, à l’origine de 3,7 millions de tonnes de déchets dangereux (30 %).
25 %, soit 3,0 millions de tonnes proviennent du secteur de la construction. Les déchets minéraux dangereux en représentent 90 %.

Un autre quart provient de l’industrie avec 2,9 millions de tonnes, dont 1,3 issue de l’industrie chimique.

1,2 million de tonnes sont issues du secteur tertiaire. La part restante est constituée de déchets dangereux provenant du secteur agricole (0,3 million de tonnes), et pour une faible part des ménages (1 million de tonnes).

La production de déchets dangereux par secteur en 2014, 2016 et 2018

Production de déchets dangereux par secteur en 2014, 2016 et 2018
Activité économique 2014 2016 2018
Agriculture, pêche 339 337 331
Industrie chimique 1 176 1 306 1 303
Métallurgie, travail des métaux 745 700 698
Fabrication de produits informatiques, équipements électriques... 200 205 221
Collecte traitement des déchets, dépollution 3 257 3 417 2 652
Construction 2 851 2 775 2 972
Tertiaire 896 965 1 221
Autres secteurs (industriels, ménages...) 1 320 1306 1 701
Total 10 783 11 010 12 098

Note : les données 2014 concernant les ménages et le secteur tertiaire sont différentes de celles publiées précédemment : en effet, selon de nouvelles préconisations d’Eurostat, les véhicules au rebut qui étaient comptabilisés en totalité dans le secteur tertiaire sont dorénavant en partie affectés aux ménages.

Source : SDES, décembre 2020

Thèmes

Mots clés