La société, au travers ses modes de production et de consommation, est à l’origine de divers rejets de substances dans les milieux naturels (eau, air, sol) de métropole et d’outre-mer.