La pollution de l’air extérieur se caractérise par la présence dans l’air de gaz et de particules ayant des effets néfastes sur la santé humaine et sur l’environnement. Ces polluants résultent soit des activités humaines comme l’agriculture, l’industrie, les transports ou le chauffage résidentiel, soit de phénomènes naturels tels que les irruptions volcaniques, les feux de forêt, les embruns marins ou les brumes de sable. Le dispositif de surveillance de la qualité de l’air réparti sur le territoire et le suivi des émissions polluantes avec les inventaires nationaux permettent de suivre son évolution.