La pollution de l’air par le dioxyde de soufre (SO2)

Fiches thématiques

Depuis 2000, les concentrations de ce polluant ont fortement diminué. De plus, les normes réglementaires pour la protection de la santé à long terme sont respectées depuis 2009, à l’exception d’un cas lié à des émissions volcaniques en 2015.

Les concentrations de SO2

Sur la période 2000-2018, les concentrations moyennes annuelles de SO2 à proximité d’industries et en fond urbain ont diminué. Elles atteignent en 2018 respectivement 3 µg/m3 et 1,9 µg/m3 en moyenne.

L’évolution des concentrations moyennes annuelles de SO2
L'évolution des concentrations moyennes annuelles de SO2
Afficher la version texte

L’évolution des concentrations moyennes annuelles de SO2

Depuis 2009, aucun site ne dépasse les deux normes réglementaires fixées pour la protection de la santé à long terme, à l’exception d’un site en 2015 sur l’agglomération de Saint-Pierre à la Réunion. Les concentrations élevées de SO2 mesurées durant l’année 2015 sur ce site sont dues à l’activité volcanique importante du Piton de la Fournaise.

Toutefois, des concentrations élevées (en moyenne journalière et/ou horaire), principalement à proximité d’industries, peuvent être mesurées localement. En 2018, c’est notamment le cas pour les zones suivantes : les régions du Havre, de Lacq dans les Pyrénées-Atlantiques, de Saint-Nazaire, de l’étang de Berre dans les Bouches-du-Rhône et une commune située dans l’Isère. Des concentrations élevées ont également été mesurées ponctuellement à La Réunion, dans la partie de l’île sous influence volcanique.